Nouvelles locales


Évaluation psychiatrique pour Jean-Bernard Bernier

Le 12 janvier 2018 - 12:19  |  pcote@rncmedia.ca

     
  

Le dossier de Jean-Bernard Bernier était de retour au Palais de justice de Rouyn-Noranda, ce matin.

Cet homme est accusé d'avoir incendié le logement de sa mère, le 7 janvier, où trois joueurs des Pirates de Ville-Marie résidaient également.

Dans son cas, le processus judiciaire pourrait être écourté. Son avocat a fait ce matin une demande d'évaluation psychiatrique et cela pourrait faire basculer le cours des choses. À cette étape-ci, on questionne sa responsabilité criminelle.

Son état psychiatrique aura donc une forte incidence sur la suite des choses, lui qui est aussi accusé d'avoir porté une arme dans un dessein dangereux pour la paix publique. Donc d'ici la remise de l'évaluation, Jean-Bernard Bernier demeurera détenu. Il a d'ailleurs mentionné que c'était son souhait également.

" Et dépendamment du résultat de cette évaluation-là, effectivement, ça pourrait mettre fin, puisque monsieur pourrait être trouvé non criminellement responsable des actes qu'il a commis. " - Maître Émilie Larose, procureur de la Couronne

Dans ce dossier-ci par contre, on questionne l'aide reçue par M. Bernier. L'avocat de la défense, pour justifier sa demande d'évaluation psychiatrique, a expliqué que la mère avait demandé une intervention policière, tout comme son ex-conjointe.

De plus, avant de faire sa psychose, se sachant en perte de contrôle, Jean-Bernard Bernier a lui-même téléphoné aux autorités, mais sans réussir à avoir de l'aide, ce qui, évidemment, frustre la famille et les proches de l'accusé.

" - C'est pas juste à la police qu'ils ont été, ils ont même été à l'hôpital. Pour eux, il y a pas de problème! Regarde, ça famille le dit, lui-même le dit. Un moment donné, écoutez les gens!
- Vous vous demandez qu'est-ce que ça va prendre pour qu'on ait de l'aide?
- Oui, c'est ça. Faut tu que tout le monde mette des feux ou... Comme le gars à La Sarre, provoque la police, pour avoir de l'aide? Voyons, ça pas de bon sens! Quand le monde crie à l'aide, faut être présent. " - Marie-Paule Bernier, mère de l'accusé

Son dossier sera de retour au Palais de justice de Rouyn-Noranda le 26 février prochain.

Images


Évaluation psychiatrique pour Jean-Bernard Bernier

Voir les reportages les plus populaires

Cliquez ici

Consultez les archives

Cliquez ici

-17

Partiellement nuageux

Rouyn-Noranda
16 janvier 2018 03h28

Conditions actuelles
Vent : 9 km/h NE
Pression atmosphérique : 103.2 kPa
Point de rosée : -19°C
Humidité relative : 84%