Nouvelles locales


Bannir les boissons énergisantes pour la santé des jeunes

Le 23 novembre 2017 - 12:34  |  mldion@rncmedia.ca

     
  

Une publication à été partagée à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux, dans les derniers jours. Des commerçants de Macamic s'unissent et ne vendront plus de boissons énergisantes aux jeunes de 18 ans et moins.

Une initiative unique au Québec, lancée par le propriétaire du Dépanneur 111, Tony Boudreau. Toutefois, plusieurs autres commerçants ont décidé d'emboîter le pas. Monsieur Boudreau, qui se dit préoccupé par la consommation de ce type de boissons à forte teneur en caféine, a décidé de prendre les choses en mains.

Après avoir discuté avec les propriétaires du Marché Tradition, de la station-service Petro-Canada et des deux casses-croûtes du secteur, ils se sont tous mis d'accord pour cesser de vendre ces produits aux mineurs.

" Nous autres, à tous les coups qu'on en vend un à un jeune de 12 ans, bien on se sent mal.
Tu sais, parce que souvent, on connaît leurs parents, on connaît... Moi-même, j'ai une fille de 12 ans, là. Puis je le sais qu'elle viendra pas l'acheter ici si elle en boit, mais j'aimerais ça que le Pétro en vende pas ou bien donc que l'épicerie en vende pas. Puis j'imagine la même affaire pour eux autres, puis il y a bien des parents que je suis sûr qu'ils savent même pas que les jeunes en prennent, puis qu'ils seraient pas d'accord avec ça. " - Tony Boudreau, propriétaire du Dépanneur 111

Ce genre d'initiative estune première au Québec, aucune autre ville n'aurait adopté cette politique jusqu'à maintenant, selon le responsable des communications de l'Union des municipalités du Québec (UMQ).

Cette préoccupation se fait toutefois de plus en plus sentir auprès de différents élus et citoyens, depuis quelques années.

" Ça doit être une des premières au Québec à agir de la sorte. Faut dire que de plus en plus de municipalités sont préoccupées par les enjeux de santé publique, les enjeux de la santé des jeunes particulièrement. Donc c'est pas étonnant de voir que certaines municipalités mobilisent les citoyens, mobilisent les entreprises, leurs partenaires locaux. " - Patrick Lemieux, conseiller aux communications et aux relations médias, UMQ

Une initiative qui pourrait faire son chemin ailleurs en région et dans la province également. C'est du moins ce que souhaite l'instigateur de cette démarche, Tony Boudreau.

Images


Bannir les boissons énergisantes pour la santé des jeunes

Voir les reportages les plus populaires

Cliquez ici

Consultez les archives

Cliquez ici

-1

Faible neige

Rouyn-Noranda
19 janvier 2018 17h28

Conditions actuelles
Vent : 17 km/h SO
Pression atmosphérique : 99.8 kPa
Point de rosée : -2°C
Humidité relative : 93%